acteur de son temps

ACCES MEMBRES

Contact
texte print

Dis, Grand-Maman, et si on faisait du théâtre?

Grands-parents et petits-enfants ont la possibilité de s’initier au métier d’acteur, l’espace d’un stage organisé par le Théâtre Vidy-Lausanne.

«Le théâtre permet à l’adulte et à l’enfant, ou l’adolescent, de se découvrir l’un l’autre différemment, et c’est très enrichissant», constate Isabelle Baudet, l’une des animatrices des stages intergénérationnels au Théâtre Vidy-Lausanne.
Le concept? Après un goûter ou un brunch, un grand-parent et un petit-enfant s’essaient à l’art théâtral, avant d’assister à un spectacle. Lancée il y a un an, la formule a déjà attiré près de 120 personnes, dont certaines sont désormais fidèles au rendez-vous. «Ce que le théâtre apporte? poursuit l’animatrice, c’est qu’il n’y a pas de personnages justes ou faux: chacun apporte ce qu’il a en lui. C’est un apprentissage des émotions. Les deux participants partent à égalité et ont quelque chose à donner à l’autre.»
Tout commence par des exercices en commun. Reste que la crainte du ridicule ou la timidité pourrait en retenir quelques-uns... Isabelle Baudet balaie ces excuses, avec un enthousiasme communicatif! «Pour un adulte qui n’a jamais fait de théâtre auparavant, il est plus facile de débuter avec un enfant ou un adolescent. Ce sont eux le moteur! Ils sont toujours naturels et ne sont pas dans le jugement. C’est comme pour toute nouvelle expérience: tant qu’on n’a pas essayé, on va éprouver de l’appréhension.» Dans la foulée, elle livre aux futurs participants son secret: «En fait, on est tous pareils: on a tous le trac au départ. Et, puis, on est là pour passer un bon après-midi, ce n’est pas un examen.»
Dans le cadre d'une campagne d’éducation de la Ville de Lausanne, ces stages avaient bénéficié l’an passé d’une subvention unique. Malgré l’absence de ce soutien financier, le Théâtre a décidé de rééditer cette offre, moyennant une modique hausse des frais de participation de 36 à 40 francs. Ce prix comprenant une collation, l’accès à l’atelier et à un spectacle pour les deux acteurs en herbe! «Vu le succès rencontré l’an passé, on a effectivement choisi de poursuivre l’expérience», commente Corinne Doret Bärtschi, chargée des relations publiques du théâtre lausannois. 

POUR EN SAVOIR PLUSProchains cours: dimanches 24 novembre (Staying Alive) et 8 décembre (Acting bug). Par binôme: 40 fr. (atelier, goûter et entrées au spectacle). Renseignements et inscriptions sur www.vidy.ch ou au 021 619 45 80.

Sandrine Fattebert Karrab

29.11.2013

© Société coopérative Générations Rue des Fontenailles 16 – 1007 Lausanne – Tél. 021 321 14 21 – Fax 021 321 14 20 Contact